Le BIM sur CAMPUS by CA

Cyril Briffaut revient sur le projet CAMPUS by CA intégrant le BIM et nous en dévoile les nombreux avantages. Chef de projets au sein de l’Activité Façades, Fenêtres Aluminium depuis bientôt six ans, Cyril a pris les commandes du projet CAMPUS Crédit Agricole pour SOFRADI dès décembre 2017.

« CAMPUS a été un challenge nouveau, une réussite dont nous sommes sortis grandis. Le retour sur expérience est très positif et nous donne envie de continuer avec le BIM ».

« En tant que chef de projets, j’assure l’interface entre l’interne et l’externe. Je suis l’interlocuteur privilégié de l’architecte, du client, du bureau de contrôle », explique Cyril. Pour ce projet dorénavant nommé CAMPUS by CA, implanté route de Paris à Nantes, Cyril a assisté à toutes les réunions de chantier orchestrées par l’architecte A.I.A. en charge de l’ordonnancement, du pilotage et de la coordination du projet. Il avait aussi pour mission le BIM Management. « C’est la première fois qu’un projet SOFRADI intégrait le BIM, et ce, dès la phase commerciale, ce qui nous a aidé à une meilleure compréhension du projet ». Une nouveauté qui a nécessité une interface particulièrement soutenue. « C’est mon rôle de chef d’orchestre. Je rapporte les éléments de l’externe et les mets en musique en interne en mobilisant les différents services de l’Activité en mode projet : un bureau d’études, un bureau des méthodes, l’atelier de fabrication et la conduite de travaux ». à ce titre, Cyril est garant du respect des coûts, des délais et réunit son équipe chaque semaine pour étudier les problématiques, les avancées, les difficultés et ainsi garantir la réalisation d’un projet dans les meilleures conditions.

CAMPUS by CA
Pour répondre à ce projet imposant une maquette BIM avec modélisation des façades, SOFRADI s’est appuyée sur le cabinet externe Graphic’image pour la partie conception et dessin 3D. « Guillaume Malécot a épaulé la compréhension du cahier des charges pour décoder le langage BIM puis plus récemment, Alexandre Aubin a finalisé le dossier de manière opérationnelle, c’est-à-dire finaliser la maquette et apporter les données d’exploitation exigées comme les paramètres GTB du domoticien ». Sur cette première maquette BIM, toutes les données des façades ont ainsi été renseignées. « Concrètement, tu cliques sur un vitrage et tu accèdes à toutes les données associées : dimensions, caractéristiques, fiches produits. C’est un outil génial et puissant, intéressant pour tous, la maîtrise d’œuvre, les entreprises et le client ou utilisateur final », précise Cyril, convaincu par les avantages du BIM.

LE BIM, FACILITATEUR & COLLABORATIF
Le premier avantage selon Cyril est la modélisation en 3D. « En 2D, on doit imaginer. En 3D, on voit tout de suite le sujet. Cela facilite la lecture des plans et diminue très clairement les erreurs ».
Le travail collaboratif avec l’équipe, en interne et en externe, représente un autre avantage considérable. « Une même maquette BIM sert à toutes les entreprises. On peut en outre superposer les maquettes, la nôtre mais aussi celle du gros œuvre, du plaquiste, … On voit très vite les interfaces, ce qui marche bien, ce qui pose des difficultés, et ce, dès la préparation du chantier. La modification technique en cours de projet est ainsi bien plus rapide, ce qui est un autre avantage du BIM ». Outil collaboratif par excellence, jusqu’à l’opérateur, la maquette BIM CAMPUS permettra au maître d’ouvrage d’assurer le suivi et la maintenance du bâtiment tout au long de sa vie. « Si par exemple une clim est défectueuse, on voit laquelle depuis la maquette et quels sont les produits à remplacer. Toutes les informations sont concentrées sur une même base de données accessible à tous ».

Face au BIM, SOFRADI n’aura été ni en avance ni en retard. « Ce fut une découverte pour la plupart des entreprises investies sur ce dossier ». Si le BIM est encore un sujet neuf dont il faut appréhender le langage et dont la méthodologie interne reste à définir et à expérimenter, Cyril est confiant. « On a franchi une étape, on abordera le prochain projet intégrant le BIM plus serein et plus compétent. On a aujourd’hui les connaissances et les compétences, reste à poursuivre notre développement en interne ».

Le projet CAMPUS aura surtout représenté une belle opportunité de développer notre capacité à répondre à des grands projets de A à Z. « Le BIM est un véritable enjeu pour SOFRADI. Je ne peux que souhaiter que ce projet et cette réussite servent l’ensemble de nos métiers par l’intermédiaire de notre cellule BIM ».

>> REMERCIEMENTS à Emmanuelle Camus, BIM Manager A.I.A, pour l’accompagnement bienveillant, et à Julien Jouault, domoticien Delta Dore, pour le travail collaboratif.

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous aimerez également

Toutes Activités

Le parcours d’intégration SOFRADI

Découvrez le Parcours d’Intégration SOFRADI expliqué par l’équipe RH et commenté par les salariés ! A la création de l’Activité Ressources Humaines en 2018, corrélée