Des masques made in SOFRADI

Mardi 14 avril, une poignée de salariés a repris le chemin des ateliers de l’activité Isolation Industrielle. Une reprise sous haute surveillance qui n’a pas gâché le plaisir de se retrouver autour d’une petite nouveauté … Zoom sur une fabrication maison qui fait la fierté des salariés.

Parmi la petite trentaine de salariés à avoir repris le travail sur site, Katia, Murielle et Sonia ont eu le plaisir de prendre en charge une toute nouvelle mission entièrement dédiée aux salariés SOFRADI. Devant la pénurie de masques et la nécessité de mettre en place ce geste barrière, l’atelier Couture s’est ainsi transformé, pour un temps et partiellement, en atelier de fabrication de masques en tissu. Au rythme de 100 unités par jour, l’équipe espère ainsi fournir l’ensemble des salariés du groupe en masques lavables. « Je suis heureuse de pouvoir fabriquer ces masques pour les collègues. On se sent utile », nous confiait Murielle ce matin. « C’est gratifiant », pour Sonia qui a demandé à faire partie de l’aventure avant de reprendre le chemin des chantiers. 

Fabriquée en double tissu par leurs mains expertes, selon la norme Afnor en vigueur, ils arborent des motifs plus ou moins bariolés et colorés. Gageons que cette coquetterie aidera à faire passer la pilule d’une pratique nouvelle et exigeante. « C’est facile à supporter. On respire bien avec », rassure Katia.

Si cette nouveauté est l’actualité SOFRADI, c’est la joie de se retrouver qui prime dans les réactions des salariés. « Je suis très contente d’avoir repris le travail. Je le fais sereinement et sans appréhension. On est très bien coaché et renseigné. On suit toutes les mesures de sécurité qu’impose le virus et malgré cela, l’ambiance est bonne », s’enthousiasme Katia. Un « retour à la vie normale » pour Murielle quand sa collègue Sonia évoque le plaisir de « retrouver le lien social ». Sous les masques, de larges sourires qui disent le bonheur de revoir les ateliers ainsi animés et d’être aux prémices de cette reprise des activités. Un enthousiasme qui donne des ailes, comme un bon présage pour l’avenir.

 

Publié le 17 avril 2020

Partager cet article

Vous aimerez également

Toutes Activités

Une collecte pour L’Envolée de la Chrysalide

>> Mattéo, Patricia Abellard et Béatrice Tourancheau, la chef d’orchestre de L’Envolée <<   Il y a 5 ans naissait le partenariat entre SOFRADI et

Façades, fenêtres aluminium

Vis ma vie de façadier, ou presque !

Chantier COGEDIM à Nantes le 7 juillet 2022 En mai dernier, l’Activité RH&COM profitait de l’opération Défis STAPH pour lancer un nouveau rendez-vous sofradien :